Esleys I Maison Individuelle (Réhabilitation d’une grange)

La grange d’origine est intégrée dans un ensemble de bâtiments situé dans le Pays de Born, maisons landaises et granges, typiques des airials landais qui étaient historiquement des quartiers situés hors agglomérations et qui appartiennent aujourd’hui au patrimoine culturel et paysager des Landes. Les airials étaient implantés hors des zones d’aléas naturels, sur des terrains drainés naturellement et protégés des vents.

Les constructions étaient réalisées avec les matériaux locaux. Pour les habitations, les soubassements étaient constitués en dur, par des assemblages de moellons, de briques et parfois de pierres de tailles, pour protéger le reste de la construction de l’humidité du sol et des eaux de pluies tombant des toitures.

Ce soubassement se prolongeait parfois sur la hauteur du RDC, et les étages supérieurs étaient réalisés à pans de bois avec un remplissage de torchis, de briques ou de garluche (très répandue dans le Pays de Born).

La grange a été construite et a servie pendant plusieurs décennies d’atelier de charpente et menuiserie, avant d’être laissée à l’abandon.

Nous avons choisi, après un diagnostic détaillé de la charpente et des murets de soubassement, de proposer au Maître d’Ouvrage d’en conserver et rénover les parties saines et de valoriser les éléments remarquables d’origine.

Le soubassement en moellons et briques est donc conservé et rénové, le bardage en planche de bois de façade et la couverture sont déposés, la charpente principale dont la structure du plancher de l’étage est rénovée et réparée. Les façades sont reconstruites en murs ossatures bois indépendants de la charpente existante (pour éviter d’amener des charges trop importantes sur la charpente existante), des baies vitrées sont créées, dans le respect des proportions d’origine, un bardage en planche de pins maritime à recouvrement et traité autoclave gris (rappelant la teinte d’origine) habille l’ensemble des façades.

A l’intérieur, la charpente traditionnelle et le muret de soubassement définissent les bases du décor. Les cloisons sont interrompues à 2,1m et prolongées ou non par des éléments vitrés.

Vous avez un projet similaire CONTACTEZ NOUS !

Détails du Projet

Nature du projet

rénovation d’une grange pour transformation en maison d’habitation

Catégorie

habitat individuel

Surface

115 m2

Lieu

Esleys (40)

Etat

Projet sans suite (2017)

Maîtrise d'Ouvrage

Privée

Maîtrise d'œuvre

Loïc Loisel Architecte

Mission

BASE