La Ferrade | Maison particulière et chambres d’hôtes

Respecter, ne pas imiter pour mieux valoriser le patrimoine. Tel était le défi du projet de surélévation de l’échoppe existante pour un gain en « habitabilité » de cet archétype bordelais des petites unités d’habitation construites aux XIXe et XXe siècle.

La valeur patrimoniale de l’échoppe bordelaise tient, à tort, à la seule qualité architecturale de la façade sur rue. Au-delà d’une appréciation esthétique subjective et stérile, elle doit être envisagée comme l’affirmation d’une réflexion sur l’adaptabilité des modes et matériaux constructifs à des choix « architecturaux » et économiques. Elle est un témoin historique de la vie économique et sociale des quartiers.

La surélévation a été réalisée en murs à ossature bois, avec conservation du plafond et des cloisons plâtre existants. En façade, l’assemblage vertical de feuilles de zinc façonnées est réalisé sur des tasseaux de bois trapézoïdaux pour accentuer l’effet de relief perçu.

Les baies vitrées sont de formes verticales, sur la hauteur entière de la façade, et disposées aléatoirement, sans juxtaposition avec les deux fenêtres et la porte existantes de la façade en pierre.

+D’infos Site « La Ferrade / Chambres d’hôtes de charme à Bègles ».

Vous avez un projet similaire CONTACTEZ NOUS !

Détails du projet

Nature du projet

rénovation et surélévation

Catégorie

accueil et hébergement

Surface

350m2

Lieu

Bègles (33)

Etat

Réalisé (2014)

Maîtrise d'ouvrage

Privée

Maîtrise d'Oeuvre

Loïc Loisel Architecte

Missions

Base + Ordonnancement Pilotage et Coordination (OPC)

Vous avez un projet similaire

> CONTACTEZ NOUS !

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.